Calendrier

Info-travaux


SEAO | Contrats municipaux




Fleurons du Québec

emblème floral " Gaillarde Goblin "

Choisir Saint-Philippe...
Pourquoi choisir Saint-Philippe
16 juin 2009

La municipalité de Saint-Philippe connaît, depuis quelques années, une augmentation importante de sa population.  Ce développement accéléré a fait en sorte que le conseil municipal a dû adopter une approche encore plus dynamique de son développement. 

 

Notre population est teintée par la mixité entre les familles de souches plus anciennes et très récentes.  De plus, une partie de la population a choisi ce milieu de vie en fonction de la proximité d’un réseau routier régional facilitant les déplacements dans la région métropolitaine et sa couronne sud.  C’est aussi une population de plus en plus jeune qui souhaite trouver des services en réponse à des besoins de conciliation famille/travail.

 

À cet égard, les approches d’intervention de la municipalité se doivent d’être de mieux en mieux adaptées aux nouvelles réalités et aux besoins diversifiés des familles.  Pour y arriver, la municipalité a introduit le « penser et agir famille » dans tout ce qu’elle entreprend.

 

Le conseil municipal, le personnel municipal, les organismes du milieu, le monde des affaires, bref, toute la collectivité est appelée à mettre l’épaule à la roue afin de faire de la municipalité de Saint-Philippe un milieu où il fait bon vivre en famille et où la famille, c’est l’affaire de tous et de toutes.
Quelques données et/ou statistiques...
24 février 2012
Superficie:  61,39 kilomètres carrés

Population:  5620

Densité de la population:  82,3 par kilomètre carré

Région administrative:  Montérégie

MRC:  Roussillon

Gentilé:    Saint-Philippien, Saint-Philippienne

Pour plus de détails, voir le site de Statistiques Canada.

Un peu d'histoire...
18 août 2009
Le territoire de la municipalité de Saint-Philippe, située au sud de La Prairie en Montérégie, près de Candiac et de Saint-Constant, occupe l'extrémité est de la MRC de Roussillon. La rivière Saint-Jacques y coule. Les premiers colons s'installent à cet endroit vers 1730 et les lieux prennent la dénomination de Côte-Saint-Philippe. Fondée vers 1750, la mission de Saint-Philippe reçoit son premier curé en 1753 et devient paroisse en 1841. Cependant, jusqu'en 1826, on la connaît plutôt sous le nom de Saint-Jean- François-Régis, appellation qui évoque saint Jean-François Régis (1597-1640), jésuite qui a évangélisé le Vivarais en France. Créée en 1845, la municipalité de la paroisse de Saint-Philippe est abolie en 1847 et devient partie de la municipalité de comté, avant de renaître en 1855 sous un nom et un statut identiques. En 1917, une partie du territoire sera détachée pour former la municipalité de Saint-Mathieu et en 1957 celle de Candiac. C'est le 3 août 1996 que la municipalité de la paroisse de Saint-Philippe deviendra une municipalité toujours sous la même appellation. Le bureau de poste local, ouvert en 1852, porte d'abord l'appellation de Saint-Philippe, puis celle de Saint-Philippe-de-La Prairie à compter de 1876, reflet de l'appartenance du territoire à la seigneurie de la Prairie-de-la-Madeleine. L'apôtre saint Philippe, dont la fête liturgique est célébrée le 11 mai, serait mort en croix vers l'an 80. Jadis, l'industrie laitière et la culture maraîchère constituaient les deux plus importantes sources de revenus des citoyens de Saint-Philippe.

 
 
©2010 Municipalité de Saint-Philippe. Tous droits réservés. Réalisé par GodinS.ca